Après le départ de quatre membres, le groupe socialiste au conseil municipal des Mureaux a un nouveau président en la personne de Boris Venon.

Conseiller municipal délégué à l’innovation, aux nouvelles technologies, à l’information et à l’image de la ville, l’homme est désormais le porte-parole de la gauche socialiste muriautine. Mercredi dernier, six des onze élus ont annoncé, lors d’une conférence de presse, « un groupe renforcé avec une nouvelle dynamique ».

Les élus présents ont également fait part de l’actuelle défiance des citoyens envers leurs représentants politiques. « C’est une problématique nationale mais que l’on ressent au niveau local, a regretté Dieynaba Diop, adjointe au maire chargée de la culture. Les gens sont plus sensibles qu’avant, on a besoin d’apporter plus de pédagogie dans notre dialogue ».

Si le groupe socialiste admet avoir « du mal à fédérer » sur « un département indéniablement à droite », il a fait part de sa volonté de développer une réelle « proximité avec la population ».