Dans la nuit de lundi à mardi dernier, un homme a fait appel à la police après avoir aperçu deux personnes s’en prenant à son véhicule. Celui-ci était stationné dans une rue proche des bords de Seine. Les malfaiteurs ont eu le temps de briser une vitre mais ont pris la fuite en voyant le propriétaire débarquer.

Ils ont été rattrapés quelques kilomètres plus loin, avant le pont de Poissy, par une équipe de la brigade anti-criminalité. A ce moment, les forces de l’ordre se sont rendues compte que le véhicule avec lequel les suspects avaient pris la fuite était rempli d’outils en tout genre.

Perceuses, visseuses, câbles, matériel médical… Le « trésor » retrouvé dans la voiture des malfaiteurs semblait assez hétéroclite et inhabituel. Agés de 35 ans et 27 ans, les deux suspects ont été amenés au commissariat pour être entendus lors d’une audition. Ils auraient reconnu partiellement les faits en déclarant toutefois ne pas avoir fracturé le véhicule, celui-ci ayant été forcé par des complices. Cependant, le propriétaire de la voiture ciblée aurait indiqué aux enquêteurs avoir aperçu seulement deux personnes en action.

Il s’avère que plusieurs Andrésiens se sont par la suite rendus au poste de police afin de porter plainte. En effet, leur voiture avait subi durant la nuit un traitement similaire à celui précédemment enregistré. Les fonctionnaires ont associé les dégradations et vols de quatre d’entre eux aux deux hommes arrêtés quelques heures plus tôt.

Les véhicules pris pour cible étaient essentiellement des utilitaires. Habitant Saint-Denis (93) et sans domicile fixe connu, les deux suspects ont été déférés devant le parquet de Versailles mercredi.