Après le drame qu’a connu la petite ville de Magnanville, la mairie a reçu plusieurs demandes de personnes qui souhaitent faire des dons, principalement des jouets pour le garçon devenu orphelin. « Il y a une vraie solidarité par rapport au petit garçon et aux événements », indique Michel Lebouc, maire de la commune. Une collecte devrait être organisée en mairie prochainement et d’autres actions commencent aussi à se mettre en place.

Notamment la police nationale qui a communiqué via son compte Twitter sur l’ouverture d’un compte bancaire, auprès de la Fondation Jean Moulin, pour répondre aux nombreux Français à vouloir faire un don pour la famille de Jessica et Jean-Baptiste. Les sapeurs-pompiers de Magnanville ont aussi mis en place une urne dans leur caserne, destinée à recueillir des dons. D’après les informations de RMC, plus de 1000 euros ont déjà été récoltés par ces pompiers qui invitent le plus grand nombre à participer.

Le musicien Raiss Tijani, Mantais et membre de l’association limayenne Oumma Solidarity, est quant à lui en train « de voir avec la municipalité pour organiser un concert à Magnanville ». Si l’artiste ne connaissait pas Jessica Schneider, il a appris « après le drame qu’elle était adhérente à Oumma Solidarity, explique-t-il. On m’avait beaucoup parlé d’elle mais je n’avais pas fait le lien. Je sais qu’elle était venue lors de l’inauguration des nouveaux locaux de l’association il y a deux ans, et que discrètement, elle y avait adhéré. »

Pour rendre hommage aux deux victimes et récolter des fonds destinés à la famille, Raiss Tijani souhaite rassembler des artistes locaux et parisiens bénévoles pour un concert qu’il espère en début juillet. « J’ai demandé un rendez-vous à la mairie d’ici la fin de semaine et dès que j’ai l’accord de la mairie, je me lancerai sur la communication », annonce l’artiste, déterminé.