L’histoire est partie d’un banal contrôle durant lequel une personne a été trouvée en possession de deux barrettes de cannabis. A l’occasion de son audition, celle-ci a fait part de son rôle de consommateur et a fini par amener les policiers sur la piste du vendeur.

Mercredi dernier, les forces de l’ordre se sont donc rendues à son domicile. Malheureusement, le supposé dealer n’était pas présent ce jour-là. Deux témoins ont tout de même permis à la police nationale de mener à bien la perquisition désirée. Ainsi, 240 grammes de résine de cannabis ont été découverts ainsi que 5 800 euros.

Une nouvelle perquisition a été programmée au domicile de sa mère. A cette occasion, les policiers ont mis la main sur quasiment 15 000 euros et du matériel de culture. Le tout était bien caché dans la cave. Décidés à interpeller le suspect, les enquêteurs se sont donc rendus sur son lieu de travail pour finalement le placer en garde à vue. Lors de son audition, le supposé dealer a reconnu les faits. Il aurait indiqué se livrer à un trafic de drogue depuis plus d’un an. Egalement, il aurait reconnu avoir vendu entre 7 kilos et 11 kilos de cannabis, le tout pour un montant estimé entre 60 000 et 80 000 euros.

Agé de 19 ans, le suspect a été reconnu coupable de trafic de drogue par la justice. Celle-ci a condamné le dealer à une peine d’emprisonnement de deux ans dont un an de prison ferme. Il a ensuite été conduit à la maison d’arrêt de Bois-d’Arcy.

Image d’illustration