Les premiers habitants de la nouvelle résidence du Foyer de jeunes travailleurs Mantes Val de Seine(FJT) ont emménagé jeudi dernier, impressionnés par la modernité des espaces privatifs comme communs. Chacun des 56 studios T1 ou T1 prime, de cette nouvelle résidence jeunes Mantes Val de Seine, est d’une surface de 19 à 25 m², et est accessible aux personnes à mobilité réduite.

Située en plein centre-ville de Mantes-la-Jolie, du 3 au 11 rue d’Arnouville, la construction neuve complète les 127 places déjà proposées par l’association. Les appartements de cette nouvelle offre du FJT et de Mantes en Yvelines Habitat (MYH) proposent une kitchenette équipée ainsi que de grandes salles d’eau.

Les logements, accessibles aux personnes de 18 à 25 ans (jusqu’ à 30 ans suivant les situations) permettent de trouver rapidement où habiter en cas de besoin. Habiter au Foyer de jeunes travailleurs était auparavant réservé aux jeunes seuls ou en couple, mais sans enfant. La nouvelle résidence pourra également accueillir de jeunes travailleuses ou travailleurs élevant seuls leur enfant.

« C’est un projet qui a du sens sur le territoire, pour améliorer l’offre à destination des jeunes à revenus modestes qui ont besoin de se loger. L’intérêt pour eux est d’être en centre-ville, et en centre d’agglomération, près des services et des transports, explique Françoise Quintin, la directrice de Mantes en Yvelines Habitat. Le FJT va gérer la résidence, et nous l’entretien du bâtiment en tant que propriétaire. »

« L’idée est d’avoir une offre aujourd’hui adaptée aux attentes, à la demande, indique Patrick Hochedé, le directeur du Foyer de jeunes travailleurs. Les pôles de formation ou d’alternance, les entreprises qui accueillent des stagiaires de fin d’études ont besoin de solutions de logement adaptées et immédiates, ce qui est la qualité du FJT. »

Les jeunes adultes qui sont amenés à s’y loger le sont pour de nombreuses raisons, poursuit-il : « Il y a la mobilité socio-professionnelle de ceux qui viennent de territoires lointains, un chemin de mobilité résidentielle d’un jeune qui veut prendre un peu d’autonomie. Et il y a aussi la mobilité sociale, liée à des ruptures sociales, familiales ou à des précarités de logement. »

Moins de deux ans et demi se sont écoulés de l’idée de cette nouvelle résidence à la fin du chantier.
« Cela a été aussi vite parce qu’il y avait une mobilisation très forte, et une volonté politique d’aboutir », se satisfait Patrick Hochedé.

Une nouveauté est maintenant permise par ces nouveaux logements : l’accueil de jeunes mères ou pères célibataires, chefs de famille monoparentale, jusque-là impossible. « C’est un besoin qui a été repéré sur le territoire, explique Françoise Quintin. Nous avions des demandes de jeunes femmes isolées, travaillant à temps partiel, ayant donc de faibles ressources. »

FJT (demandes d’admission) Site web : fjt-mantes.org – Tél. : 01 30 33 20 03 – Adresse: 21 rue d’alsace 78200 Mantes-la-Jolie
MANTES EN YVELINES HABITAT- Adresse: 7 Rue Charles Gounod 78200 Mantes-la-Jolie – Site web : www.myh.fr