Il y a trois ans, le château de William K. Vanderbilt devenait le Château Éphémère, lieu de fabrique sonore et numérique. L’un des éléments centraux du site est un fablab, appelé Wanderlab, qui a pour objectif de populariser l’accès et les usages des nouvelles technologies. Ce laboratoire numérique offre aux usagers un accès à de la découpe-laser, fraiseuse numérique, imprimantes 3D, espace menuiserie, etc.

Avec un certain succès rencontré. « le Fablab, sur cette première année d’exploitation, c’est environ 150 usagers sur les 300 qui sont venus en atelier », apprécie Sébastien Campos, responsable du Château Éphémère. Un an après la mise en place, le Château Éphémère se sépare actuellement d’une fraiseuse 3D, mise en vente sur leboncoin.

« On commence à savoir ce que l’on souhaite, confie Sébastien Campos. En fait, on vise une autre fraiseuse plus performante et plus adaptée à ce que l’on veut faire. » Et d’ajouter, « On a envie d’acquérir d’autres types de matériels plus en phase avec notre activité de créations d’objets ». Le responsable cite notamment une volonté d’acquisition d’une deuxième imprimante 3D avec de la bichromie et un graveur de vinyles en projet.