Mercredi 24 août vers 21 heures, un incendie s’est déclaré dans un pavillon de Porcheville, sur le chemin de la vallée aux cailloux. Au moment des faits, le logement, fortement délabré, était vide depuis bientôt un mois suite aux décès de son occupante d’une soixantaine d’années quelques semaines plus tôt.

C’est justement pour vider les lieux que la famille de la propriétaire aurait fait appel à une équipe de déblayeurs, depuis déjà plusieurs jours. D’après les informations recueillies sur place par La Gazette, les ouvriers ne sont pas toujours les mêmes à s’affairer à la tâche. Ce qui est récupérable est mis de côté, le reste part au feu.

La maison était vide de tout occupant, suite au décès de son occupante.
La maison était vide de tout occupant, suite au décès de son occupante.

Deux gros tas de cendres, devant et derrière la maison, témoignent de ce qui est déjà parti en fumée. Le jour de l’incendie, les déblayeurs ont quitté les lieux aux environs de 20 heures 30, laissant derrière eux leur dernier brasier toujours allumé.

Peu après 21 heures, les pompiers sont alertés par des voisins. D’abord gênés dans leur intervention par un arc électrique, causé par un câble endommagé, ils ont pu circonscrire rapidement le sinistre après l’arrivée en urgence d’ERDF. On ne déplore ni propagation du feu, ni victime.