« On est tous en train de se demander comment on continue à vivre ensemble », déclare-t-elle en visite à la base logistique de l’association Bibliothèques sans frontières (BSF). Hélène Geoffroy (PS), la secrétaire d’Etat chargée de la ville, semble séduite par l’idée de placer des médiathèques mobiles au coeur des espaces publics des quartiers populaires, dont elle a la responsabilité.

Longuement, Jérémy Lachal, le directeur, détaille les projets variés de l’association, fondée en 2007 par l’historien Patrick Weil. A l’origine destinée à encourager la lecture dans les pays en voie de développement, BSF opère aujourd’hui aussi en France. L’Ideas box, médiathèque mobile transportable d’un coût de 80 000 euros environ (dont un programme de formation, Ndlr), a ainsi déjà été adoptée à Calais (Pas-de-Calais).

« Nous avons un sujet qui est comment faire culture commune, et pas que dans les quartiers populaires même si c’est plus prégnant », avance une Hélène Geoffroy concernée. Avant d’être nommée au gouvernement, elle était en effet députée-maire de Vaulx-en-Velin (Rhône), ville industrielle dont l’histoire rappelle celle des Mureaux, de Mantes-la-Jolie ou de Chanteloup-les-Vignes.