A compter du 1er septembre, le parking de la piscine de Migneaux, situé en entrée de ville deviendra payant. Une décision prise par la municipalité dans l’objectif de diminuer le nombre de voitures tampons qui y stationnent à la journée.

« Les 269 places du parking sont occupées à 98 % dès 9 h du matin et une étude réalisée par le Stif (Syndicat des transports d’Île-de-France, Ndlr) a montré que 90 % des utilisateurs n’étaient pas Pisciacais », détaille Karl Olive (LR), maire de la commune.

Il coûtera 3 euros la journée de stationner sur ce parking, avec la possibilité d’un abonnement de 15 euros par semaine, ou de 60 euros par mois. Le parking sera gratuit les mercredis, week-ends, jours fériés et vacances « pour que les Pisciacais profitent de la piscine et du parc », indique Karl Olive.

L’équipe municipale estime que les recettes pourraient s’élever à 173 000 euros pour environ 215 jours payants par an. Le coût de l’installation s’élève à 30 000 euros pour la mise en place de quatre horodateurs et des panneaux d’informations.

Dans le cadre du projet Eole, ce parking pouvant servir de rabattement aux usagers du RER, le maire envisage de demander des aides financières « à Valérie Pécresse (présidente de la région Ile-de-France, Ndlr) et à la communauté urbaine (GPSEO, Ndlr) ».