Le mois dernier, la mairie a préempté la Maladrerie suite à l’intention d’achat par un particulier. En mauvais état, elle est située en haut de la ville, dans le quartier de la Bidonnière, bientôt enclavé en bordure de l’enceinte du futur centre d’entraînement du PSG. L’acquisition est menée avec l’aide financière de l’Etablissement public foncier d’Ile-de-France (Epfif) et la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPSEO).

La parcelle de terrain sera acquise en novembre prochain, au prix de 280 000 euros. « Le bien est menacé car le site n’est pas entretenu » explique Florence Xolin, l’adjointe déléguée au patrimoine. Sur le terrain de 1200 m² se trouvent la chapelle du XIIème siècle, mais également une maison d’habitation.

Les bâtiments désuets de cette ex-léproserie sont inscrits à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis 1937, mais, par manque d’entretien, ils « risquaient de disparaître » explique l’élue. « Nous allons faire les travaux de sauvetage qui auraient dû être faits depuis très longtemps », soutient Florence Xolin. Elle indique que les élus sont en train d’étudier un projet, sans en révéler plus.