Les élèves ont repris le chemin des écoles il y a à peine quelques jours, mais déjà les syndicats d’enseignants pointe des dysfonctionnements. La section yvelinoise de la Fédération syndicale unitaire (FSU) a organisé un point presse ce mardi 6 septembre pour faire un bilan de la rentrée.

Alors que le manque de professeurs est signalé à chaque rentrée, « le département des Yvelines est pour la première fois déficitaire d’une centaine de postes car le concours de recrutement de professeurs des écoles n’a pas fait le plein, explique Martine Dupré-Felix, co-secrétaire départementale du SNUIPP (syndicat national des instituteurs professeurs des écoles) et enseignante à Mantes-la-Ville. Ce déficit en postes va entraîner des problèmes dans le remplacement des maîtres. Pour pallier ce manque, 63 contractuels ont été recrutés et il est prévu d’en recruter sept à douze en plus. »

Un problème rencontré aussi au sein du second degré où dans « presque tous les établissements, des heures non-pourvues », assure Jacques Jaudeau, co-secrétaire départemental du Snes-FSU et professeur d’histoire-géographie à Magnanville. Ce dernier cite des exemples à « Mantes-la-Jolie, Aubergenville, Meulan », etc.

« Le département des Yvelines est pour la première fois déficitaire d’une centaine de postes » La FSU a aussi pointé du doigt la réforme du collège (voir notre édition du 07/09), la mise en place des nouvelles mesures de sécurité, la suppression du redoublement en seconde et la conservation des notes au-dessus de la moyenne en cas d’échec au bac.