Les trois cimetières andrésiens ne sont plus accessibles au public depuis ce lundi jusqu’au vendredi 30 septembre, à l’exception des cérémonies d’enterrement ainsi que du week-end. La municipalité y réalise en effet des travaux un peu particuliers : re tirer tombes et ossements des emplacements arrivant en fin de concession, afin de libérer de nouveaux emplacements.

« Après un certain nombre de décennies, la location [des emplacements] arrive a échéance, et plus personne n’est là pour renouveler la concession, explique la mairie. Les pierres tombales sont détruites, et les ossements mis dans une fosse commune. » Des travaux de ce type avaient déjà été effectués l’an dernier.

Les emplacement des tombes retirées des cimetières deviennent alors à nouveau disponibles pour de futurs trépassés. « Dans certains cimetières [d’autres communes], on peut voir des pierres tombales fêlées ou cassées, elles restent car il y a de la place », ce qui n’est pas le cas d’Andrésy, précise la municipalité.