« Si Alain Juppé ne passe pas, François Bayrou sera candidat à la présidentielle et on ira aux législatives seuls », annonce Bruno Millienne, conseiller régional Île-de-France et président du Modem 78. En effet, pour la primaire de la droite et du centre en vue de l’élection présidentielle, le Modem soutient Alain Juppé (LR). « Vu l’état du pays, le clivage et la montée de la xénophobie, il est impossible de s’allier avec quiconque d’autre qui prône le rassemblement. »

Mais la primaire de la droite n’aura lieu que fin novembre et « comme on ne sait pas ce qui en ressortira, on prépare l’après », indique Bruno Millienne. « En cas de victoire d’Alain Juppé, le Modem proposera sa liste de candidats aux Républicains et ce sera une négociation pour une liste commune. » Mais dans l’éventualité contraire, le Modem a déjà prévu ses candidats pré-investis pour les législatives de 2017 dans les Yvelines.

Ainsi dans la 6e circonscription, le Modem a choisit l’Achérois Yannick Temporal et la Conflanaise Laure Duhaut. Dans la 7e, ce sera l’adjointe au maire à Poissy et élue de GPSEO, Michèle de Vaucouleurs ainsi que l’ex-élu de Conflans-Sainte-Honorine, Jean-Luc Marquet. Le président du Modem 78 fera campagne avec Atika Hayet Morillon, adjointe au maire à Mantes-la-Jolie et élue de GPSEO, dans la 8e circonscription. Et enfin, dans la 9e, Frédéric Ferre, ex-élu de Maule, sera associé à Manuela Boisramé de Jumeauville.