Présent de manière régulière en vallée de Seine, le président du Sénat, Gérard Larcher (LR), a passé le vendredi 23 septembre à Mantes-la-Jolie. Pour cette journée, accompagné de la sénatrice-maire d’Aubergenville, Sophie Primas (LR), Gérard Larcher a « voulu aborder Mantes-la-Jolie au travers de « qu’est ce que la réussite éducative ? » », indique ce dernier.

Le président du Sénat a ainsi visité « des établissements très différents », parmi lesquels l’école Uderzo, l’école bilingue musulmane Eva de Vitray et le futur « collège innovant » qui devrait ouvrir ses portes en 2019. A propos de ce dernier, Gérard Larcher a exprimé la nécessité de « réfléchir à un collège autrement, car on voit bien que le collège est le lieu du décrochement définitif ».

C’est par une table ronde à l’Agora, avec des responsables associatifs, des acteurs locaux et des jeunes Mantais que Gérard Larcher a conclu sa visite de la commune. « [Les participants] ont raconté leurs difficultés et leurs réussites, indique-t-il. Ils sont extrêmement fiers d’être de Mantes, ça m’a frappé. Ils veulent réussir pour eux-mêmes, mais aussi pour leurs familles et la collectivité. »