Jeudi dernier, les nageurs du Mantois manifestaient devant la piscine mantevilloise Aquasport, rassemblant une petite centaine de personnes, dont de nombreux enfants. Suite au changement d’entreprise gestionnaire de l’équipement public, ils bénéficient de moins de lignes d’eau. Leur manifestation a permis d’obtenir un accord sur les horaires.

La communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPSEO), propriétaire des piscines Aqualude et Aquasport, en a confié la gestion à une nouvelle entreprise, Vert Marine. L’une des conséquences en est la restriction des lignes d’eau utilisables par le Club des nageurs de Mantes-en-Yvelines (CNMY). « Ça fait quand même de gros sacrifices par rapport à l’année dernière, et nous ne développerons pas le club comme nous le voulions » regrette Arnaud Goureau, son directeur technique.

Sans obtenir plus de lignes d’eau, un accord a été trouvé pour les horaires dès le vendredi. « Nous avons instauré un nouveau planning avec Vert Marine et GPSEO a donné un accord de principe », indique Arnaud Goureau. Sa plus grosse crainte était de perdre les entraînements des plus petits : « Sans les enfants, il n’y aurait plus eu de compétitions d’ici quelques années. »