Depuis moins d’un mois, le complexe sportif Georges Bourgoin dispose d’un nouveau terrain synthétique. Il a été inauguré le samedi 8 octobre en présence de nombreux adhérents du club de foot de la ville et de personnalités politiques du territoire.

Anciennement en stabilisé rouge, « la demande [d’un terrain synthétique] datait de nombreuses années, explique Marc Honoré (DVD), maire d’Achères. Le synthétique met fin à la tonte, au traçage régulier et au traitement aux produits phytosanitaires. »

La municipalité a inauguré le nouveau terrain synthétique du complexe Georges Bourgoin. Ce dernier aura coûté 817 000 euros, dont 292 000 pour la Ville grâce aux nombreuses subventions.
La municipalité a inauguré le nouveau terrain synthétique du complexe Georges Bourgoin. Ce dernier aura coûté 817 000 euros, dont 292 000 pour la Ville grâce aux nombreuses subventions.

Ce nouveau terrain a coûté 817 000 euros au total, dont 292 000 à la charge de la ville grâce aux subventions du Département, de la Région, de la Fédération française de football et la réserve parlementaire du député-maire de Chambourcy, Pierre Morange (LR). « C’est un investissement important vu le budget de la ville, mais nécessaire pour l’avenir », indique Marc Honoré.

Le terrain a été nommé Bertrand Devallan, en hommage au président du Club sportif d’Achères (CSA) de 2001 à 2007. « Un footballeur dans l’âme », comme le décrit le maire d’Achères, « dont la famille est très impliquée dans le CSA ».