La mairie vient de lancer un concours de maîtrise d’œuvre pour la construction d’une nouvelle école dans l’enceinte du stade Léo Lagrange. Ce nouveau pôle éducatif comprendra dix classes élémentaires, dix classes maternelles et quatre salles dédiées à la formation.

« Ces salles pourront servir aussi pour le centre de loisirs élémentaire », indique Papa Waly Danfakha (PRG), deuxième adjoint chargé des travaux et des grands équipements publics structurants. « Nous sommes dans la continuité de ce que nous avons fait pour le pôle Molière, à savoir un équipement multi-fonctionnel »

Et de préciser les deux raisons d’être de cet équipement : « faire face à l’augmentation des effectifs [scolaires] dans le centre-ville, et dans les secteurs Zola et Pagnol, des secteurs à saturation. Et préparer l’école de demain, qui se prépare aujourd’hui. L’idée est de tout regrouper en un seul endroit, de façon à ce qu’il y ait sur le même lieu une offre éducative variée. »

Toujours dans cette idée d’ « école de demain », « nous sommes partis sur une conception architecturale modulaire », explique l’adjoint aux travaux. L’objectif est que le futur pôle Léo Lagrange soit redéployable : « Si dans 20 ou 30 ans, nous avons des besoins ailleurs, nous pourrons la démonter pour l’installer à un autre endroit. »

Cette nouvelle école sera implantée au sein du parc des sports Léo Lagrange, sur un terrain d’une superficie de près de 10 000 m² situé le long de la rue Robert Cimetière. Cette proximité avec le stade permettra de donner à l’école « une thématique sportive », précise Papa Waly Danfakha. « Les élèves pourront utiliser tous les équipement sportifs du stade, les enseignants pourront monter des projets autour du sport, toute une panoplie d’activités va être proposée aux élèves et la ville va mettre à disposition des éducateurs, etc. »

Ce projet prévoit aussi un restaurant scolaire mis à la disposition de la collectivité et d’organismes extérieurs, un logement de fonction, l’aménagement d’espaces verts, des places de stationnements, un dépose-minute de quatre places ainsi qu’un parvis commun au nouvel équipement et au stade Léo Lagrange.

D’après le concours de maîtrise d’oeuvre, le début prévisionnel des travaux est estimé au 3ème trimestre 2018 pour un objectif de mise en service à la rentrée scolaire de septembre 2019. Le coût de l’équipement est estimé à presque 11 millions d’euros. « Nous sommes à la recherche de financements», précise l’adjoint.