Le mercredi 19 octobre, une délégation de la CGT (syndicat majoritaire) a été reçue par les représentants de la nouvelle communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPSEO). Leur objectif était d’obtenir « des engagements et des informations sur les grands principes et les modalités du transfert des compétences », indique la CGT sur son blog.

« Les agents aujourd’hui n’ont pas vraiment connaissance du lieu où ils seront affectés et [n’ont pas] la garantie de conserver leurs acquis locaux, nous indiquait Catherine Couturier, de la CGT, avant cette rencontre. La communauté urbaine laisse entendre 1607 heures [de travail annuel] et 25 jours de congés annuels. Pour certains agents, cela peut faire 13 jours de congés en moins. »

Sur son blog, la CGT indique avoir obtenu des engagements de la part des représentants de la communauté urbaine. « Des conventions de service seront passées avec les petites communes n’ayant pas d’agents à transférer […], la compétence voirie est désormais précisément fixée [et] son contenu doit être transmis très prochainement. Pour les agents n’exerçant pas à 100 % des missions transférées, aucun transfert ne sera imposé aux agents qui pourront rester du ressort communal dans le cadre d’une mise à disposition. »