La saison de Nationale 1 de bowling en équipe de cinq va démarrer ce week-end. Parmi les douze équipes engagées dans la compétition, le club des Mureaux est le seul représentant yvelinois. L’occasion de découvrir ce sport avec Joël Rost, le président du club local.

Dans les Yvelines, le comité départemental de bowling compte près de « 170 licenciés répartis sur dix associations », indique Joël Rost, par ailleurs président du comité départemental. Les Mureaux bowling association (LMBA) a vu le jour en 1992, à une époque où un projet de salle de bowling existait sur la commune. « Le bowling ne s’est pas fait, mais on est quand même restés aux Mureaux », raconte Joël Rost. En l’absence d’un bowling aux Mureaux, les sociétaires du club doivent donc se rendre à ceux d’Orgeval ou de Moussy-le-Neuf (Seine-et-Marne) pour s’entraîner.

Pour Joël Rost, le bowling est avant tout un sport qui nécessite « beaucoup de concentration et d’observation sur nos conditions de jeu ». Mais aussi de l’entraînement : « Il faut minimum dix ans pour faire un bon joueur, estime le président du LMBA. Pour qu’il ait une approche régulière, de la précision, une bonne lecture de la piste et savoir quel matériel utiliser en fonction des conditions. »

Pour un sportif qui voudrait se lancer dans le bowling, Joël Rost conseille de « commencer par des ligues débutantes ». Et ajoute : « Le mieux est de suivre quelques cours pour apprendre les quelques notions très simples mais nécessaires ». Le président du LMBA, qui pratique le bowling depuis près de 40 ans, estime que « l’intérêt de ce sport est que l’on peut jouer toute l’année et la bonne convivialité ».

Pour obtenir plus de renseignements sur le LMBA ou le comité départemental de bowling, rendez-vous sur bowling.lmba.free.fr.

Crédit photo : LMBA

« Le seul club yvelinois à évoluer en Nationale 1 »

Après 24 années d’existence, le club Les Mureaux bowling association (LMBA) est l’un des « plus performant » du département. « On est le seul club yvelinois à évoluer en Nationale 1 (le plus haut niveau français, Ndlr) chez les hommes en équipe de cinq », explique Joël Rost, son président. Ce dernier confie cependant la difficulté de se maintenir tous les ans, car, sur les douze équipes de Nationale 1, quatre descendent en fin de saison : « On navigue donc entre la Nationale 1 et la Nationale 2. »

L’année dernière, l’équipe première du LMBA évoluait d’ailleurs en Nationale 2, et a réussi à monter en remportant sa poule avec vingt victoires en 22 matchs. En Nationale 1, la saison de bowling est répartie en trois journées de championnat, dont la première aura lieu ce week-end. Pendant chacune d’entre elles, « on rencontre les onze autres équipes, détaille le président du club des Mureaux. Pour chaque rencontre, on additionne le total des cinq joueurs de chaque équipe pour déterminer le vainqueur. »