Dans quel état d’esprit vous semblent être les militants Les Républicains yvelinois à l’approche de la primaire ?

Les adhérents Républicains dans les Yvelines sont assez mobilisés. D’abord parce qu’on les a beaucoup sollicités, qu’ils soient d’une écurie ou d’une autre, pour faire campagne pour leur candidat. Il y a aussi eu beaucoup de réunions politiques dans les Yvelines, et c’est évidemment les premiers qui répondent présents. Mais l’enjeu des primaires ce n’est pas uniquement la mobilisation des militants, bien au contraire.

Les militant ont-ils immédiatement adhéré au principe d’une primaire ?

Les militants étaient plutôt réticents au début parce qu’ils avaient le traumatisme de la division d’il y a deux ans (François Fillon et Jean-François Copé revendiquaient la présidence de l’UMP, Ndlr). Ils avaient très peur que ça tourne à la guerre intestine, et finalementquand on compare avec ce qu’il se passe ailleurs dans le monde, on trouve que la campagne des primaires se tient plutôt bien et qu’on fait honneur au débat politique.

Les électeurs à la primaire peuvent aller au Pôle Michel Colucci à Carrières-sous-Poissy.
Les électeurs à la primaire peuvent aller au Pôle Michel Colucci à Carrières-sous-Poissy.

Est-ce que vous vous attendez à une forte participation ?

Au regard de ce qui vient de se passer hier (l’élection présidentielle américaine, Ndlr), je ne sais pas quoi croire. On peut conclure tout et son contraire de ce qui s’est passé aux États-Unis sur l’estimation des sondages. Mais j’espère une forte participation parce que la primaire est un exercice démocratique nouveau pour nous et qui me paraît permettre, au moins pour le premier tour, un vote d’adhésion à un candidat.

Pour participer il suffit de verser deux euros, et signer la charte mais des gens de gauche pourraient voter, comment vous vous positionnez par rapport à cela ?

On a dit exactement la même chose aux primaires de gauche il y a cinq ans. Je pense que ça va être un phénomène à la marge. On verra peut-être des gens dont on suspecte d’être à gauche venir voter. Mais il s’agira peut-être de personnes déçues de la politique de gauche qui a été menée depuis cinq ans, et de quel droit on leur fermerait les bureaux de vote ? Je pense que cette discussion doit être la plus large possible parce qu’on voit bien qu’on va avoir besoin d’une mobilisation pendant les présidentielles, sur des candidats qui seront des candidats d’adhésion et qui seront forces face aux Front national. Et je pense que ce qui s’est passé aux États-Unis va libérer un peu le vote Front national.

Comment voter à la primaire ?

Les primaires ouvertes « de la droite et du centre » se dérouleront les dimanches 20 et 27 novembre sur l’ensemble du territoire. Les sept candidats sont Jean-François Copé, François Fillon, Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire, Jean-Frédéric Poisson et Nicolas Sarkozy.

Tous les citoyens inscrits sur la liste électorale au 31 décembre 2015 ou qui auront 18 ans à la date de l’élection présidentielle 2017 peuvent voter. Il suffit ensuite de se rendre dans l’un des bureaux de vote les plus proches (voir encadré), verser deux euros par tour de scrutin pour la participation aux frais d’organisation et s’engager sur l’honneur en signant la phrase « Je partage les valeurs républicaines de la droite et du centre et je m’engage pour l’alternance afin de réussir le redressement de la France. »

Où voter ?

De nombreux bureaux de vote seront ouverts les 20 et 27 novembre pour la primaire ouverte de la droite et du centre. Retrouvez ici la liste des bureaux de la vallée de Seine.

Achères : Salle Biraud Bussières
Andrésy : Ecole maternelle Fin d’Oise
Aubergenville : Maison des associations
Auffreville-Brasseuil : Salle socio-culturelle
Bouafle : Ecole de la rue du clos des Charnelles
Carrières-sous-Poissy : Ancienne mairie, Espace Louis Armand et Pôle Michel Colucci
Chanteloup-les-Vignes : Mairie
Conflans-Sainte-Honorine : Mairie, école Chennevières et école Paul Bert
Ecquevilly : Salle le Ferry
Epône : Salle Jean Monnet
Evecquemont : Mairie
Follainville-Dennemont : Maison des services publics
Gaillon-sur-Montcient : Mairie
Gargenville : Château de Rangiport
Guerville : Salle des fêtes
Les Mureaux : Salle SRV
Limay : Salle Baudry et salle de restaurant Jean Macé
Magnanville : Espace de la Mare Pasloue
Mantes-la-Jolie : Mairie, espace Paul Bert, mairie de quartier
Mantes-la-Ville : Club de l’amitié et salle du GECI
Maurecourt : Mairie
Médan : Salle Maeterlink
Meulan : Services techniques et maison des associations
Mézières-sur-Seine : Salle des fêtes
Mezy-sur-Seine :Local du 54 rue Alfred Lasson
Poissy : Mairie et centre de diffusion artistique
Rosny-sur-Seine : Salle Corot
Sailly : Salle des association
Triel-sur-Seine : Salle Grelbin
Vaux-sur-Seine : Mairie à la salle des mariages
Verneuil-sur-Seine : Salle la Garenne
Vernouillet : Maison de l’enfance
Villennes-sur-Seine : Salles des expositions