« Depuis mon début de mandat, j’ai une fâcheuse tendance à associer culture et commerce », lâche David Beautier, tout sourire. L’association de commerçants qu’il préside, Coeur de Mantes, a profité du concert du groupe Keystudy pour faire une distribution de cadeaux et ainsi se faire connaître du public du festival Blues sur Seine.

L’association, installée à l’entrée du chapiteau Magic Mirrors, a distribué 250 cabas remplis de prospectus, promotions et de quelques présents : stylo, post-it et un double album compilation de la 18ème édition du festival. « Avec la nouvelle loi sur les sacs plastiques, on a tenu à rendre service à nos clients et aussi à la planète » explique-t’il, hilare.

S’il constate actuellement « une situation compliquée pour les commerçants », il souhaite trouver de « nouvelles façons de se faire connaître ». Et comme il aime le marteler : « On essaie, toujours à tort, d’opposer le commerce et la culture. Blues sur Seine c’est tout bénef’ pour notre territoire ». Quatre cent cinquante autres cabas seront distribués pendant toute la durée du festival.