François Hollande est venu inaugurer lundi dernier, le chantier d’Ariane 6 et aussi rendre visite à son ami de toujours François Garay, maire (DVG) de la commune. Airbus lance la construction d’un bâtiment de 24 000 m² qui servira à assembler le premier étage d’Ariane. Un chantier qui marque le maintien de la fabrication et l’assemblage de la fusée européenne sur le site historique des Mureaux.

Sept ans après Ariane 5, Airbus a choisi de passer d’une intégration verticale à une intégration horizontale afin de réduire de près de 50 % les coûts de production. Les dernières autorisations nécessaires ont été délivrées il y a quelques semaines, en même temps que l’enquête publique se concluait positivement, comme nous vous l’indiquions dans notre édition du 7 septembre dernier.

Le bâtiment devrait être opérationnel pour 2019, le premier lancement d’Ariane 6 étant prévu pour le courant 2020. « Avec ce nouveau modèle, on se projette sur une trentaine d’années », nous expliquait en décembre dernier, Hugues Emont, le directeur du site. « De quoi assurer le maintien de 2 200 emplois jusqu’en 2030-2035 », s’en félicitait à la rentrée, François Garay.