Le 8 août 2016, un appel anonyme est passé au groupe de lutte contre le trafic de stupéfiants de Mantes-la-Jolie. Le procès des six personnes impliquées s’est tenu jeudi dernier au tribunal de grande instance de Versailles. Le chef de ce trafic est condamné à quatre ans d’emprisonnement, dont un an de sursis avec mise à l’épreuve.

Placées sur écoute, les lignes téléphoniques des individus impliqués avaient permis d’identifier plusieurs acheteurs et l’organisation de ce trafic, notament trois revendeurs, dont deux mineures, pour approvisionner en résine de cannabis un point de deal de Rosny-sur-Seine. Tous les six sont interpellés le 17 octobre.

Chez « la nourrice », les forces de l’ordre découvrent 100 grammes d’herbe de cannabis en paquet et environ 40 grammes destinés à la vente. Chez le chef, deux petits pochons d’herbe de cannabis sont récupérés. Un même pochon était également trouvé chez un troisième individu interpellé. Enfin, deux plaquettes de résine étaient retrouvées chez un quatrième individu. La nourrice et le principal revendeur sont condamnés à deux ans d’emprisonnement dont un an de sursis avec mise à l’épreuve. Les trois autres sont relaxés.