Le bureau de poste, géré par la Ville, fait peau neuve. Grâce à un investissement de 200 000 euros, « l’un des derniers lieux de rencontre  pour les habitants » selon le maire Bruno Caffin (DVD), a été modernisé. Plus accessible, le bâtiment ne servira pas qu’au service postal pour créer du lien.

Il y a sept ans, lorsque La Poste ferme son agence, dans cette commune de 700 habitants, la municipalité met à disposition un bâtiment et un employé communal pour maintenir l’activité. « A Brueil on a déjà presque plus de commerces et cette agence nous assure le passage de riverains qui venaient des environs » explique l’édile.
Cela faisait plus de dix ans qu’aucuns travaux n’y avaient été réalisés. Un nouveau parking, ainsi qu’une entrée accessible aux personnes à mobilité réduite donnant sur un jardin ont été financés par le Département, l’État et la réserve parlementaire de Philippe Esnol (sénateur DVG des Yvelines, Ndlr).

Surtout, « les peintures et la décoration à l’intérieur se veulent plus accueillantes » décrit Bruno Caffin. Pour créer plus de liens entre les Breuillois, une bibliothèque a également été installée à l’étage et des cours d’informatiques y sont également dispensés aux seniors.