A l’arrêt depuis le mois de février, le site de Covance, ex-Sanofi, retrouvera de l’activité d’ici la fin 2017. Lundi 22 novembre, l’entreprise française PCAS, spécialiste du développement et de la production de molécules complexes et ancien sous-traitant de Sanofi, a annoncé l’acquisition du site. Possédant déjà un site industriel à Limay, PCAS souhaite regrouper ses équipes européennes de recherche et développement au sein de ce nouveau centre d’une surface utile de plus de 10 000 m².

Dans un premier temps, il est prévu que 70 personnes travaillent sur le site, puis « entre 100 et 110 personnes en 2018 », explique Vincent Touraille, directeur général de PCAS, qui précise que « 25 embauches sont prévues dont des embauches locales avec même quelques anciens de Covance ».

En 2010, lors de la revente par Sanofi de son usine de production de médicaments au groupe anglo-saxon Covance, un contrat de cinq ans avait été promis. Cette période arrivée à son terme en octobre 2015 n’aura pas été dépassée et l’activité du site avait définitivement pris fin en avril 2016.