« Je ne connais pas de Frederic Kor ». Cette réaction de Patrick Lopes, président d’un petit club de football de la commune, symbolise le ressentiment des associations sportives vis-à-vis de l’adjoint aux sports. Son éviction a été entérinée mardi 22 novembre, lors du conseil municipal. Ses absences sur le terrain et un besoin urgent d’infrastructures sportives sont à l’origine d’un ras-le-bol général.

Une pétition demandant plus d’infrastructures émise par Bernard Danel, président du Club omnisports de Carrières Grésillons (COCG), et « largement soutenue  par les administrés » (170 signatures, Ndlr) aurait précipité Frederic Kor vers la sortie. « Jamais il ne m’a sollicité pour me rencontrer, jamais un contact », raconte le président du COCG. Le 17 novembre dernier, le maire Christophe Delrieu (DVD) concédait « des dysfonctionnements qui empêchent tout lien entre la municipalité et les associations », et désavouait son adjoint.

Un manque d’infrastructures qui pénalise les clubs, en témoigne le cas de l’Amicale culturelle et d’initiations sportives (ACIS). Sa section judo, implantée depuis un demi siècle dans la commune,a du refuser des adhésions car le gymnase Provence est trop petit. C’est aussi le cas pour la section Yoga à la salle Robert. Au COCG, Arlette Nef, en charge des tâches administratives et juridiques, dénonce des « salles non conformes où la capacité légale maximale est souvent dépassée ».

Une situation qui ne date pas d’aujourd’hui. Depuis plusieurs années, les associations demandent à la mairie une réfection de la salle Pasteur, en préfabriqué,et la construction de nouvelles infrastructures. « C’était très compliqué sous Aït (PRG, maire de la commune entre 2008 et 2014 et actuel conseiller municipal d’opposition, Ndlr), ça l’est aussi sous Delrieu » explique-t-elle. L’actuel édile avait fait de ce chantier un des principaux axes de sa mandature.

Un rendez-vous est prévu en mairie avec les représentants d’associations sportives, le 7 décembre prochain. « Une délégation ce n’est pas un petit bout de papier qu’on donne », déclarait il y a quelques jours Christophe Delrieu (LR). Ce dernier sera en charge de la délégation des sports,en attendant la désignation d’un nouvel adjoint «dans les prochaines semaines».