Ils opéreront dans la Marine, chez les hussards ou les parachutistes en tant que combattants ou opérateurs télécommunication. Douze jeunes de la vallée de Seine ont paraphé leur contrat d’engagement, jeudi 1er décembre, dans la salle du conseil municipal de Poissy. « Même s’il n’y avait pas eu les attentats je me serais engagé » a raconté Paul avant de rejoindre le 3ème régiment d’infanterie de marine. « L’armée on la quitte un jour mais elle ne nous quitte jamais » lui a glissé Théodore Tutko, président de l’association des anciens de la légion étrangère de Poissy. Ils débuteront par 3 mois de formation.