« Le Choco trail, c’est un retour aux efforts simples à travers les superbes paysages du Parc naturel régional du Vexin ». Cette promesse faite, Denis Bacle, adjoint aux commerces et aux sports à Hardricourt, détaille ce qui composera l’événement du 11 décembre. Un concept intergénérationnel, qui attire de plus en plus de monde chaque année.

Ils seront près de 2 400 à s’élancer, dimanche matin, pour les 5 courses proposées. « Il y a 3 ans, il n’y avait que 600 partants », ajoute Denis Bacle. Si les adeptes de trails seront servis avec deux parcours de 24 et 13 kilomètres, les novices de tous âges et les enfants ne seront pas en reste. Une course populaire de 8,5 kilomètres ainsi que deux parcours de 3 et 1,5 kilomètres débuteront juste après.

Si le but assumé est de « sensibiliser au respect de l’environnement » comme l’affiche l’adjoint, « on devait faire un geste plus fort et plus symbolique ». Ainsi, le Trinosaure club des Mureaux (club de triathlon organisateur, Ndlr) fera un don à Imagine pour Margo, qui lutte pour développer des traitements destinés aux enfants souffrant de cancers.

La sécurité sera elle aussi renforcée et le parcours modifié, état d’urgence oblige, avec un départ lancé en bas et une arrivée en haut avec 180 marches à grimper.