En début de semaine dernière, le groupe PSA a annoncé la relocalisation d’une partie de sa production sur le site de Poissy. Il produisait déjà les modèles de 208 Gti et GTLine. La nouvelle satisfait le syndicat Force Ouvrière.

Cette relocalisation fait suite à la « montée en cadence de l’usine de Trnava (Slovaquie) sur la nouvelle Citroën C3 », détaille la direction du site de Poissy. Même si l’entreprise produisait déjà les versions plus « haut de gamme » de la 208, elle récupère notamment la version « trois portes ».

Une bonne nouvelle « en termes de volume de production » se réjouit l’entreprise. Sans la relocalisation, les premières estimations se portaient sur 140 000 véhicules pour l’année 2017. Mais avec cette décision, la production passera à 210 000 véhicules. D’autant plus que « la production sera durable, jusqu’à la fin de vie de la 208 », fait savoir le site pisciacais de PSA. Aucune embauche n’est prévue.

La relocalisation « réjouit » le syndicat Force Ouvrière. « Cela va permettre de pérenniser le site et ses emplois », souligne Brahim Aït Athmane, délégué syndical Force Ouvrière, majoritaire sur le site. Un rapatriement de production que le syndicat affirme avoir demandé « dès 2015 ».