Le vent des primaires de la gauche* souffle en France ces derniers temps, et notamment aux Mureaux la semaine dernière. Alors que la candidate du Parti radical de Gauche (PRG), Sylvia Pinel, était en visite dans la commune le mardi 3 janvier, le lendemain, ce sont les soutiens de Benoit Hamon (PS) qui organisaient une réunion publique à l’Espace des habitants.

Les femmes et hommes de gauche à faire le déplacement aux Mureaux ne sont en effet pas rares. La visite de membres du gouvernement a été récurrente l’année dernière. En ce début 2017, Sylvia Pinel a ouvert la marche avec un déplacement sur le thème du droit des femmes. Et la valse des candidats ne va sans doute pas s’arrêter là puisque la venue d’Arnaud Montebourg (PS) la semaine prochaine est pressentie, ainsi que Manuel Valls (PS) ou Emmanuel Macron qui envisageraient de venir.

« Comme d’autres candidats, Sylvia Pinel souhaitait venir aux Mureaux, reconnaît François Garay (DVG), maire des Mureaux qui soutiendra pour sa part Manuel Valls (PS). On a quand même rénové la ville de façon importante, le partage des routes, l’aspect environnemental, … C’est ça qu’ils viennent chercher. » Que les Mureaux soit une des rares villes de gauche dans un département aujourd’hui très marqué à droite, ne doit probablement pas non plus être étranger à ces multiples visites.

Interrogée sur l’objectif d’un tel déplacement aux Mureaux, Sylvia Pinel a répondu : « Je suis une élue locale et je crois que sur la commune, il y a beaucoup de bonnes initiatives qui peuvent être dupliquées. » Une vision partagée par Sandrine Grandgambe, première secrétaire fédérale du PS, lors de la réunion de soutien à Benoit Hamon le lendemain. « Les Mureaux fait partie de ces villes qui ont une identité forte, des atouts et de vraies difficultés, estime Sandrine Grandgambe. L’idée est que ce qu’on réussit ici est transposable ailleurs. »

Pour la réunion publique du mercredi 4 janvier, près de 80 personnes se sont réunies, autour notamment du député européen Guillaume Balas (PS), venu défendre le programme de Benoît Hamon sur les thème du progrès social et de la transition écologique. Parmi ces sympathisants PS yvelinois, de nombreux Muriautins ont répondu présents. « Je pense que c’est une terre fertile pour le PS, nous confirme Mbarek Akafou, secrétaire de la section PS de la commune et soutien de Benoît Hamon. On a une envie très politisée. »

* Les candidats à la primaire organisée par le Parti socialiste en vue des élections présidentielles de 2017 sont : Jean-Luc Bennahmias (UDE), Benoît Hamon (PS), Arnaud Montebourg (PS), Vincent Peillon (PS), Sylvia Pinel (PRG), François de Rugy (le Parti écologiste) et Manuel Valls (PS).

Des primaires pour rassembler la gauche

Du côté des objectifs de cette primaire de la gauche, militants et responsable du parti sont d’accord : réunir la gauche derrière un candidat pour les élections présidentielles et dégager une ligne au PS. « J’attends une clarification du PS par rapport aux idées : on voit deux branches, une sociale-libérale et une plus à gauche, confie Mbarek Akafou, secrétaire de la section PS des Mureaux. Et voir ce que les militants veulent. »

Pour Sandrine Grandgambe, l’étape actuelle est à la mobilisation. « Il faut inciter les gens à venir en rappelant qu’ils ont le pouvoir de trancher une ligne à gauche », affirme la première secrétaire fédérale. Complétée par Alan, sympathisant PS de 24 ans qui souhaite « que les primaires rassemblent le maximum de personnes, permettent à chacun d’exprimer ses idées, et prouvent qu’il n’y a pas deux gauches irréconciliables. »

PRIMAIRES : OU VOTER ?

Dans les Yvelines, près de 120 bureaux de vote seront ouverts les 22 et 29 janvier pour la primaire de la gauche. Retrouvez ci-dessous la liste des bureaux de vallée de Seine et du pays houdanais. Pour savoir à quel bureau vous êtes rattaché et comment voter, rendez-vous sur lesprimairescitoyennes.fr.

Achères : Salle Bussières
Aubergenville : Maison des associations
Andrésy : Ecole Maternelle fin d’Oise
Carrières-sous-Poissy : Cantine de la maternelle Champfleury, salle Cécile Brunschwig au Pôle Collucchi, école élémentaire Robert Surcouf
Chanteloup-les-Vignes : Salle des fêtes Paul Gauguin
Conflans-Sainte-Honorine : Mairie, école Maternelle Le Confluent, école élémentaire Chennevières
Les Mureaux : Salle SRV, fédération du PS des Yvelines (rue Aristide Briand), ancienne PMI (Quartier de Bizet)
Limay : Foyer Marie Baudry
Magnanville : Espace la Mare Pasloue
Mantes-la-Jolie : Local du Parti Social du Mantois Vexin (place Saint Maclou), mairie de Quartier du Val Fourré, espace Paul Bert
Mantes-la-Ville : Club de l’amitié
Meulan : Maison des associations
Poissy : Hôtel de Ville
Triel-sur-Seine : Salle Grelbin
Verneuil-sur-Seine : Salle la Garenne
Vernouillet : Maison de l’enfance