La montée est compliquée pour les handballeuses conflanaises. Arrivées en début de saison en Nationale 1, les rouge et noir n’ont pas encore décroché de victoire en dix matchs et se placent actuellement à la dernière place du championnat. « Le bilan est négatif », concède Ahmed Lekehal, l’entraîneur de l’équipe.

Un début de saison compliqué que Ahmed Lekehal met sur le compte de l’expérience. « Sur l’ensemble du groupe, beaucoup n’ont jamais évolué à ce niveau, explique-t-il. On a aussi affaire à d’autres moyens, une autre logistique. »

Un effectif réduit et un volume d’entraînement inférieur à celui des autres équipes ont aussi pu faire défaut. Pourtant, les Conflanaises sont plus d’une fois passées à peu de choses d’une première victoire. « On aurait pu gagner au moins trois matchs, estime l’entraîneur. Ça s’est joué sur l’expérience et peut-être au stress ».

« Il reste quand même 13 matchs donc il peut se passer des choses », précise Ahmed Lekehal, l'entraîneur.
« Il reste quand même 13 matchs donc il peut se passer des choses », précise Ahmed Lekehal, l’entraîneur.

Mais alors que la phase aller n’est pas encore passée, les rouge et noir ne comptent actuellement que quatre points de retard sur le premier non-relégable. « On va essayer de se maintenir mais ce serait un miracle, indique Ahmed Lekehal. Il reste quand même 13 matchs donc il peut se passer des choses. On va se battre sur toute la saison. »

Crédit photos : FABIEN SILLARO