L’aventure en Nationale 2 avait été de courte durée pour la Poissy basket association. Après y avoir accédé en 2015, les jaune et bleu étaient redescendus de division la saison suivante. Mais de retour en Nationale 3 depuis le mois de septembre, les Pisciacais réalisent un excellent début de saison.

Si Alexandre Mekdoud, l’entraîneur pisciacais, explique que son équipe évolue dans « une poule d’un bon niveau », les Pisciacais ont jusque-là fait un quasi sans faute. Sur le plan comptable Poissy enregistre neuf victoires en dix rencontres avec une seule défaite, pendant la deuxième journée à l’extérieur contre Val de Seine. « On a été surpris par l’agressivité, confie Alexandre Mekdoud. On s’est pris une gifle tôt puis on a su réagir. »

Et en effet depuis ce revers, les Pisciacais sont sur une lancée de huit victoires consécutives. Ce qui leur permet d’occuper actuellement la première place du championnat. Mais les deux principaux autres opposants au titre, Evreux (2e) et Sceaux (3e), restent dans le rétroviseur avec un seul petit point de retard. Face à ces deux adversaires jugés « solides » par Alexandre Mekdoud, les pisciacais devront donc s’imposer pour voir leurs objectifs se réaliser.

« On est sur l'intention de monter, mais ce n'est jamais garanti », confie Alexandre Mekdoud.
« On est sur l’intention de monter, mais ce n’est jamais garanti », confie Alexandre Mekdoud.

Les joueurs locaux l’ont d’ailleurs emporté, « de peu », au match aller face à Evreux. Et le nouveau choc aura lieu pour la prochaine journée, ce 14 janvier, lors du déplacement à Sceaux. Revenir avec une victoire sera primordial pour les Pisciacais afin de conserver la tête du championnat. « On sait que Sceaux sera une échéance, un match important, explique l’entraîneur. C’est une équipe expérimentée et ce ne sera pas facile. »

Pour cette rencontre, que Alexandre Mekdoud prévoit « intense », ce dernier précise que son équipe « s’est bien préparée pendant les fêtes ». Concernant les atouts sur lesquels les jaune et bleu pourront compter, l’entraîneur cite par exemple « une bonne défense, l’intensité de jeu et la cohésion de groupe ».

Côté objectif, les Pisciacais continuent de viser la première place de Nationale 3 en fin de saison, seul synonyme d’accession à la catégorie supérieure. « On est sur l’intention de monter, mais ce n’est jamais garanti », confirme prudemment l’entraîneur. Car avec ces deux concurrents directs au titre à seulement un point d’écart, la moindre erreur se payera comptant. « Ce n’est pas une montée facile, mais on l’a fait il y a deux ans », rappelle Alexandre Mekdoud.