Moment de frayeur pour les passagers du Paris-Mantes-la-Jolie, dans la matinée du 9 janvier. Sur le quai de la gare des Mureaux, un jeune Muriautin, âgé de 24 ans et « connu très défavorablement des services de police pour différents faits », précise une source proche de l’enquête, agresse un voyageur, avant de monter dans le train. Il est armé d’un pistolet à grenaille.

A l’arrivée du train en gare de Mantes-la-Jolie, il repère un agent de la sûreté ferroviaire en civil et se débarrasse de son arme par la fenêtre. Après une interpellation légèrement agitée, il a été placé en garde à vue, où il a nié les faits et n’a pas donné d’explication à son geste.

Le jeune homme a été déféré devant le tribunal correctionnel de Versailles, mais n’avait pas encore été condamné au moment de l’impression de La Gazette.