« C’est rechercher ses ancêtres pour retrouver ses racines », explique de la généalogie Annette Rooss, secrétaire de l’association généalogique et historique des Yvelines Nord, lors des portes ouvertes de cette dernière. A travers de minutieuses fouilles dans les différentes archives, les près de 80 adhérents de l’association retracent leurs arbres généalogiques et voyagent dans l’histoire. « J’ai des documents des années 1600 tout en latin, cite par exemple Danielle, membre de l’association depuis quatre ans. Quand on commence, on est obligé d’aller toujours plus loin. »