Les adhérents de l’association de commerçants mantais (principalement du centre-ville, Ndlr) se sont souhaité une meilleure année 2017 que 2016 lors de leurs voeux, tenus jeudi dernier au pavillon Duhamel. Les responsables de Coeur de Mantes veulent encore renforcer leurs actions, eux qui en ont mené deux par mois cette année. L’association compte environ 110 adhérents, dont une petite moitié sont des itinérants du marché.

« Commercialement parlant, c’était une très mauvaise année pour tout le monde pour des raisons météorologiques comme nationales, qui ont fait que ça n’était pas rose », commente son président depuis deux ans, David Beautier. Le mauvais temps du printemps et les attentats auraient durement pesé, chez les autres comme pour lui qui tient un commerce de bouche à Magnanville.

Le vice-président, de son côté, décrit des consommateurs attentistes et des achats en dents de scie. « Avant les élections, on a l’impression que les gens ne savent pas où ils vont, analyse Marc-Antoine Prévost, patron d’un garage situé face à la gare SNCF. Dans l’ensemble, les paniers moyens diminuent. Avant, on avait des saisons commerciales, là, c’est en dents de scie. »