Pour vendre l’hôtel de ville, petit château que les services municipaux quittent début 2019, Yann Scotte (SE), le maire, avait choisi, « par souci de transparence », d’organiser une vente aux enchères un peu particulière. La durée de cette enchère « à la chandelle » est en effet déterminée par la consumation de trois petites bougies. Lorsqu’elles sont éteintes, le bien revient au dernier enchérisseur : la mairie a été vendue 765 000 euros à un investisseur. Il souhaite « développer l’offre hôtelière », en créant un Relais et châteaux de 15 chambres avec un restaurant gastronomique et un spa.