Mercredi 25 janvier en fin d’après-midi, dix policiers motocyclistes ont organisé une opération de prévention et de sensibilisation auprès des piétons et des conducteurs des deux-roues, usagers particulièrement vulnérables lors d’accidents en zone urbaine (voir encadré).

Les premières constations de la Direction départementale de sécurité publique lors des examens de causes d’accidents mortels pointent en effet « un problème général de comportement et de respect des règles de la part des automobilistes ». Cependant, les policiers travaillent également sur le comportement des usagers vulnérables.

C’est notamment devant la gare de Poissy, axe très fréquenté et réunissant tous les moyens de transports, que se sont postés les policiers. « L’automne 2016 a été particulièrement meurtrier », explique le major motocycliste. Au total, sur l’année, 16 piétons ont perdu la vie. « Les plus touchés sont les jeunes et les personnes âgées », note le policier (les victimes sont âgées de 7 à 77 ans, Ndlr).

Il pointe du doigt certains comportements : « Certains restent fixés sur leur téléphone portable, dans leur bulle et ne font pas forcément attention à ce qu’il se passe autour d’eux. » Et traverser hors des clous a un coût : 11 euros d’amende. « C’est mon patron qui m’a déposée là », expliquera cette femme après avoir traversé à quelques mètres à peine du passage protégé. Même scénario pour deux jeunes filles « pressées » d’avoir leur train. « Qu’est-ce qui est le plus important ? Avoir votre train ou votre sécurité ? », questionne le major.

Un peu plus tard, c’est un conducteur de deux-roues qui est interpellé. Il effectuait une remontée de la file de voitures. Il sera finalement verbalisé pour un défaut de rétroviseur. S’ils restent vulnérables, le major remarque « une plus grande coopération entre les utilisateurs de deux-roues et les automobilistes ». Mais reconnaît « qu’aujourd’hui les risques sont multipliés. » Au total, 47 piétons et neuf conducteurs de deux-roues ont été sensibilisés lors de cette opération.

Le nombre d’accidents en zone police en hausse

Durant l’année 2016, la Direction départementale de sécurité publique a recensé 575 accidents, soit une hausse de plus de 7 % par rapport à 2015. Le nombre de blessés a également augmenté de 7,01 %. Vingt-quatre personnes ont perdu la vie sur les routes yvelinoises en 2016, un chiffre identique à celui de 2015. Parmi les victimes, on dénombre huit conducteurs,de deux-roues motorisés, un passager de deux- roues motorisé, un cycliste, 13 piétons et un conducteur de véhicule.