Le 20 janvier, le Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance s’est réuni. Un bilan de l’année 2016 a été établi. La mairie souhaite également renforcer le dispositif correspondants de nuit dans le quartier de Gassicourt.

Au 21 novembre 2016, 8 758 interventions avaient été réalisées par la Police nationale sur l’ensemble de l’agglomération mantaise. Dont 3 285 effectuées dans la seule ville de Mantes-la-Jolie. Le nombre d’interventions des sapeurs-pompiers a, lui, augmenté de 10,2 % par rapport à l’année 2015. Une augmentation en cohérence avec celle relevée au niveau départemental. En revanche, le nombre d’accidents de la route a fortement baissé sur l’année 2016. Seuls 33 accidents de la circulation corporels ont été relevés contre 54 en 2015 et 2014.

Pour lutter contre l’insécurité, plusieurs projets devraient être réalisés. D’ici la fin de l’année, la police municipale sera armée. Quatre nouvelles caméras de vidéosurveillance seront aussi déployées. Le dispositif des correspondants de nuit pourrait être étendu au quartier de Gassicourt, avec le recrutement de cinq agents. L’objectif serait de maintenir une présence nocturne dans le quartier sept jours sur sept.

Crédit photo : ILLUSTRATION