Le complexe aquatique Aquasport, inauguré fin 2013, souffrirait-il d’un défaut de conception ? Chaque hiver, la faible température de l’eau des douches fait l’objet de critiques des usagers. Depuis quelques semaines, ceux-ci sont contraints à la douche froide dès qu’ils sont trop nombreux pour le système de chauffage de l’eau. Ils deviendraient même agressifs vis-à-vis du personnel, car les tarifs d’abonnement ayant augmenté cet été, leur exigence a fait de même.

« Il n’y a pas d’eau chaude dans les douches depuis mi-décembre, et il n’y a pas de chauffage dans les couloirs, nous a ainsi rapporté un des 21 salariés d’Aquasport, qui a souhaité conserver l’anonymat. Les gens se plaignent à l’accueil, on se fait limite agresser physiquement. Les clients estiment qu’ils n’ont pas à payer pour avoir des douches froides, on les comprend. »

Depuis cet été, c’est la société rouennaise Vert marine qui gère l’équipement sportif, suite à l’abandon de l’UCPA. Cette dernière avait en effet renoncé à gérer Aquasport (ainsi que l’autre piscine moderne Aqualude, au Val Fourré, Ndlr) faute de fréquentation, et donc d’une rentabilité suffisante.

« On travaille avec l’agglo (la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise, Ndlr) pour résoudre ça avec des entreprises spécialisées, répond Jacques Pradines, directeur d’exploitation chez Vert marine. On est tout à fait conscients que ça crée du mécontentement, surtout en période hivernale, mais c’est indépendant de notre volonté. On ne peut laisser perdurer, il faut qu’on trouve une solution, même transitoire, pour réparer rapidement. »

Résoudre le problème pourrait cependant s’avérer compliqué. « C’est un dysfonctionnement qui existe depuis l’ouverture, ce n’est ni cassé ni coupé : il y a une réserve d’eau chaude de 300 L, ce qui paraît ridicule pour une piscine, déplore le salarié. Le débit ne tient pas, c’est la même chose tous les hivers et ça concerne aussi le hammam et le jacuzzi.»

Sécurité, saleté : des problèmes résolus à Aqualude et à Aquasport ?

En 2016, plusieurs usagers croisés au hasard des reportages de La Gazette ont indiqué percevoir un manque de propreté dans les deux piscines Aqualude et Aquasport, respectivement situées à Mantes-la-Jolie et à Mantes-la-Ville. Un manque de sécurité est aussi dénoncé, tant par quelques usagers décrivant des vols dans leurs avis déposés sur internet, que par le personnel qui se dit lassé des agressions verbales.

Le gestionnaire des deux espaces aquatiques estime avoir résolu ces problèmes. « Il y avait énormément de travail à faire quand on est arrivés (en juillet 2016, Ndlr), confirme Jacques Pradines, directeur d’exploitation chez Vert marine, du manque d’entretien. Je peux vous garantir que depuis maintenant plusieurs semaines, la situation a largement évolué. […] Je suis confiant. »

Côté sécurité, il se veut également rassurant. « Il y en a eu (des problèmes, Ndlr), mais aujourd’hui, les choses se sont un peu calmées », indique-t-il. Un agent de sécurité est ainsi présent à partir de 15 h à Aquasport, tandis qu’à Aqualude, ils sont deux de 15 h à la fermeture, dont un à l’extérieur. « On renforce la sécurité l’été et sur les périodes de vacances », ajoute aussi Jacques Pradines.