La Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) des Yvelines (une des branches de la Sécurité sociale, Ndlr) peut désormais répondre en cinq langues dans ses agences. Les assurés y accèdent grâce à un ordinateur capable de répondre aux 16 questions « les plus couramment posées par les assurés », explique la CPAM 78. Les réponses sont ensuite données en vidéo, audio et écrit dans quatre langues : l’anglais, l’espagnol, l’arabe et la langue des signes.

L’outil, lancé pour réduire les incompréhensions et testé l’été dernier dans deux agences, a maintenant été déployé sur l’ensemble du département. « Ça permet de lever la barrière de la langue dans nos accueils », apprécie-t-on à la CPAM yvelinoise. Autre objectif avancé : « diminuer les incivilités » et « faciliter les relations », compliquées parce que « souvent les gens ne se comprenaient pas avec nos conseillers ».

L’initiative est « 100 % made in Yvelines », développée par l’organisme en interne avec des « traducteurs assermentés ». Si seul le département des Yvelines en bénéficie pour l’instant, « beaucoup d’autres nous le demandent », assure la CPAM 78. Le service, pour l’instant réservé aux agences, n’est pas accessible aux internautes.