Alors que le baseball bénéficie d’une plus large notoriété, sa variante, le softball, est souvent méconnue. Ses règles plus souples rendent pourtant la discipline plus accessible. « Le terrain est plus petit, la balle est plus grosse ce qui rend ce sport plus facile », confirme Jean-Baptiste Bollé, l’entraîneur de l’équipe des Démons de Mantes-la-Jolie.

Pour l’entraîneur des Démons, le softball est « un sport ultra-complet qui fait travailler toutes les parties du corps ». Il détaille : « Les jambes pour le sprint, les abdos quand on tape, les bras quand on lance ». Jean-Baptiste Bollé vante également « un vrai sport d’équipe » où « tout le monde est complémentaire », surtout lors des phases de défense, où la coordination des joueurs est essentielle.

Le softball se joue sur des terrains plus petits, et donc possiblement en gymnase.

Autre avantage du softball : il peut se pratiquer tout au long de l’année, notamment en hiver en gymnase, alors que les compétitions de baseball doivent cesser pendant la période hivernale, car les terrains de gazon sont impraticables. « Donc il n’y a pas d’attente entre septembre et avril, on peut enchaîner toute l’année des tournois en indoor (intérieur, Ndlr) et outdoor (extérieur, Ndlr) », précise Jean-Baptiste Bollé. Si ce sport est à l’origine plutôt « spécifiquement féminin », le manque de joueuses a amené la création d’un « championnat mixte », indique Jean-Baptiste Bollé. Championnat dans lequel évoluent les Démons dont l’équipe de softball compte cinq féminines sur un minimum de neuf joueurs pour constituer une équipe. « L’objectif à deux ou trois ans est de créer une équipe entièrement féminine », prévoit Jean-Baptiste Bollé.

D’autres équipes de softball existent dans les Yvelines, à l’instar des Frogs d’Orgeval qui ont d’ailleurs une « entente » avec l’équipe mantaise. Les deux clubs organisent ainsi régulièrement des entraînements en commun, et peuvent inscrire une équipe composée de joueurs mantais comme orgevalais aux différentes compétitions.

Crédit photo : MANTES-LA-JOLIE DEMONS

L’une des meilleures saisons des Démons

L’équipe de softball des Démons de Mantes-la-Jolie accueillait, le dimanche 5 février dernier, une journée de la Winter cup, le tournoi régional d’hiver de la discipline. « C’était la dernière étape avant les playoffs (la dernière partie de la compétition qui servira à désigner le champion, Ndlr), il y en a eu cinq avant », explique Jean-Baptiste Bollé, entraîneur de softball aux Démons.

En une journée, l’équipe de Mantes-la-Jolie jouait pas moins de quatre rencontres : les matchs aller et retour contre Paris, que les Démons ont remporté largement 27 à 0 et 25 à 3, et les deux rencontres aller et retour contre Nogent-sur-Marne, perdues 12 à 3 et 12 à 8.

« Nogent est premier du classement depuis cinq ans, donc perdre 12 à 8, c’est honorable et c’est un bon match pour nous », apprécie l’entraîneur de la performance de son équipe. Ces résultats, avec ceux des cinq journées précédentes permettent actuellement aux Démons de se positionner à la troisième place du championnat régional sur huit équipes.

Un classement bien meilleur que lors des années précédentes. « Les meilleurs classements qu’on avait obtenus, c’était entre la cinquième et la septième place donc rester troisième, ce serait pas mal », estime Jean-Baptiste Bollé qui espère conserver cette place après la finale de la compétition qui se déroulera le 5 mars à Cergy. Il ajoute : « On a un très bon effectif qui permet ces bons résultats. »