Jeudi dernier, un Mantevillois de 27 ans comparaissait devant le tribunal de Versailles pour « apologie du terrorisme ». Il a été condamné à six mois de prison ferme dans la prison de Bois d’Arcy. Il est poursuivi pour avoir diffusé une vidéo macabre sur Youtube, dans laquelle un chien vivant se fait dépecer, suspendu à un arbre. Dans la vidéo, une sourate du Coran promet le même sort aux « injustes ».

Le 3 février, les policiers du commissariat de Mantes-la-Jolie repèrent la vidéo sur internet. En relevant l’adresse IP, ils s’aperçoivent que le signal correspond à une adresse dans le centre-ville de Mantes-la-Ville. Ils interpellent alors une première personne, le résident de l’appartement.

Ce dernier se défend, déclarant qu’un « ami » utilise parfois sa connexion internet. Egalement interpellé, cet « ami » nie les faits. Toutefois, les enquêteurs retrouvent dans le téléphone et le compte Gmail de ce dernier des traces de la vidéo. Sans profession, cet homme n’était pas connu des services de police.La vidéo a également été retirée.