Pour la seconde année consécutive, le succès ne s’est pas démenti malgré le soleil. Au forum dédié à l’emploi et à la formation de la mosquée Tariq Ibn Ziyad, plus de 300 adolescents et parents sont venus, samedi dernier, écouter les conférences mais aussi échanger avec des étudiants et salariés de différentes professions.

Hicham, 26 ans, jeune infirmier libéral à Cergy (Val d’Oise), était déjà venu présenter sa profession en 2016 : « Il faut donner l’envie d’apprendre, d’étudier, de se complaire dans un métier, de se donner les moyens d’arriver à des postes à responsabilité. » L’an dernier, certains ont exprimé « un a priori sur le métier et une certaine pudeur de par leur appartenance religieuse », d’autres cherchaient plutôt « des assurances sur les conditions de travail et les rémunérations ».

« C’était très attendu des familles, notamment des jeunes, explique de la genèse de ce forum Saïd Bousnoud, président depuis deux ans de l’association de gestion de la mosquée et de l’école élémentaire de 140 élèves. Je vois des musulmans et des non-musulmans : on le veut ouvert, et on l’ouvrira de plus en plus si on en a les moyens. »