L’annonce avait été faite en décembre dernier : le site de Covance, ex-Sanofi, avait trouvé un repreneur en l’entreprise française de chimie fine PCAS. Cette dernière a inauguré son site porchevillois le mercredi 22 février.

Pour l’entreprise, d’un chiffre d’affaires de 192 millions d’euros, l’objectif est de regrouper ses équipes européennes de recherche et développement (R&D). Le site de Porcheville permettra également la fabrication à petite échelle, de l’ordre du gramme ou du kilo, en complément du site industriel limayen de PCAS qui peut fabriquer des produits en tonnes.

« Ce sera une vitrine, assure Christian Moretti, président de PCAS, de ce nouveau site. On fera venir beaucoup de clients internationaux. » Pour lancer son centre porchevillois, PCAS a recruté plusieurs anciens salariés de Covance. Notamment pour leur « connaissance du site », indique Christophe Eychenne-Baron, directeur R&D.

Depuis janvier, 25 employés du site de Limay ont rejoint celui de Porcheville avant que les équipes de R&D de PCAS situées à Longjumeau (Essonne) n’arrivent en septembre. A terme, entre « 100 et 120 » personnes travailleront sur l’ancien site Sanofi d’après Christian Moretti.