L’équivalent d’un pot de confiture, voilà ce que « la famille presque zéro déchet » jette tous les deux mois. A Seignosse, dans les Landes, Jérémie Pichon, Bénédicte Moret, et leurs deux enfants, Malia et Dia ont il y a quelques années entrepris le défi impressionnant de vivre sans déchets. Devant plus de 400 personnes, ils sont venus à Poissy pour revenir sur leur combat contre les poubelles.

C’est avec leur blog suivi par 200 000 personnes, que « la famille presque zéro déchet » s’est d’abord fait connaître. Mais c’est l’an dernier, avec la sortie de leur bande dessinée tirée à 30 000 exemplaires, que le grand public les a découverts. Elle est illustratrice, lui a travaillé pour des ONG telle que Action contre la Faim : à eux deux, ils ont entrepris de populariser leur mode de vie à travers toute la France.

Jérémie Pichon est une mine de savoir lorsqu’il s’agit d’expliquer comment embrasser le zéro déchet : « Ce qui est intéressant quand on se lance dans le zéro déchet, c’est de ne pas partir tous azimuts, on va s’attaquer à une montagne, se décourager et s’user. Il faut y aller de manière choisie, aller vers ce qui nous fait plaisir », explique-t-il au micro de LFM. Eux aussi, c’est petit à petit qu’ils ont embrassé le zéro déchet, en partant d’un constat très simple : l’épicentre du problème est l’emballage.

« L’alimentation est un gros producteur de déchets, puisque tout notre système agroalimentaire est basé sur une production mondialisée. On va aller produire quelque chose loin, la clé donc, c’est l’emballage », rappelle Jérémie Pichon. En plus de cet engagement personnel, c’est aussi dans la sensibilisation aux déchets qu’ils ont décidé d’œuvrer, à travers leur blog, véritable bible pour quiconque compte se lancer dans cette aventure.

Si chaque année, les Français consomment 17 milliards de sacs plastiques, vous n’en trouverez aucun chez eux: « Nous, on prend les sacs en tissu, et on va au vrac pour acheter farines, pâtes et fruits secs. » En effet, dans cette lutte pour la planète la famille a trouvé de fidèles alliés : tupperwares, sac en tissus, bocaux de verre, cageots de bois… en somme, tout ce qui ne se jette pas trouve une place dans leurs placards.

Crédit photo : LFM RADIO