Plus d’un an après le lancement du dispositif « Citoyen dans ma ville », le 27 février, la commune organisait une soirée de restitution des projets menés par la première promotion de jeunes Mantais aidés. Ce dispositif accompagne des jeunes dans des projets de séjour, en France où à l’étranger, notamment avec un « coup de pouce » financier de 280 euros. En contrepartie, les jeunes donnent de leur temps, 20 heures minimum, soit à la ville directement, soit à des associations mantaises.

Depuis fin 2015, « 80 jeunes pour 31 projets ont été accompagnés, apprécie Amadou Daff (LR), adjoint à la jeunesse. C’est le fruit d’un partenariat entre la ville et les associations qui permet à cette jeunesse de s’investir dans la ville. » Et une fois ces jeunes partis en séjour, « nous les considérons comme des ambassadeurs de la ville », ajoute Amadou Daff.

Les projets de ces jeunes étaient principalement dans le cadre de leurs études, du sport et de la culture ou de la solidarité humanitaire. Un groupe de cinq jeunes femmes, par exemple, est parti au Sénégal sur un chantier solidaire. « Ça nous a appris à faire preuve d’autonomie et permis de découvrir une nouvelle culture », ont-elles détaillé le soir de la restitution.