Dans un récent communiqué, la municipalité a indiqué que le Pisciacais Farid Azi, plus connu sous le pseudonyme Twitter de Joker Poissy, avait été condamné pour diffamation et injure publique sur les réseaux sociaux envers un fonctionnaire public. L’agent municipal avait porté plainte en décembre 2014 et demandé la protection fonctionnelle à la commune.

D’après le communiqué, « Farid Azi vient d’être condamné par deux jugements distincts du tribunal correctionnel de Versailles à deux amendes de 300 euros chacune et à un total global de 800 euros de dommages et intérêts et de 800 euros de frais de procédure ». Farid Azi précise ne pas « avoir confirmation de ces sommes » car il n’a « encore rien reçu ».

Le maire de Poissy, Karl Olive (LR), se satisfait de cette décision de justice et estime qu’il s’agit d’un « signal fort envoyé à tous ces lâches qui se cachent derrière des pseudos ». Dans le communiqué, Karl Olive ajoute : « La liberté d’expression n’autorise pas tout. Cette peine est à la fois symbolique, significative et exemplaire ». De son côté, le Joker Poissy explique avoir « reconnu les faits » et précise qu’il ne fera pas appel.