La 21ème édition du salon de la chasse et de la faune sauvage se tenait du 24 au 27 mars au parc des expositions sur l’île Aumône. Si le rendez-vous est attendu par les amateurs, il est également l’occasion pour les ténors de la droite yvelinoise de rappeler leur attachement à cet univers, en particulier en période électorale.

« Ayez la chasse assumée ! » Fervent amateur, le président du Sénat, Gérard Larcher (LR) avait fait le déplacement samedi matin. « En France, la chasse représente 30 000 emplois et 50 000 bénévoles équivalents temps plein, rappelle-t-il. Il y a un enjeu de la ruralité. »

Un discours qu’approuve Sophie Primas (LR), sénatrice et maire d’Aubergenville : « Il y a tout un secteur économique, industriel et artisanal. Mais ce dont on se rend compte, c’est que se sont tous des passionnés. »

Période électorale oblige, le programme des candidats a été évoqué. « Seuls deux d’entre eux ont fait des propositions : François Fillon (LR) et Emmanuel Macron », détaille le président du Sénat. « On voit que l’un est parisien et que l’autre sait ce qu’est la campagne », conclut-il.