Des tas de bois et près de 170 salariés de l’entreprise GM&S ont bloqué les accès au site de PSA le jeudi 30 mars. GM&S est un sous-traitant, de PSA notamment, basé à La Souterraine dans la Creuse, en redressement judiciaire depuis décembre 2016. Ils reprochent à Renault et PSA de ne plus leur « donner de boulot ». « Les constructeurs se sont engagés sur des volumes de pièces et ils ne les tiennent pas. D’où notre colère », s’indigne Patrick Brun, délégué syndical CGT de GM&S. Dans la journée, la direction de PSA affirmait que « la production se poursuit normalement ».