Jeudi dernier, la matinée a très mal démarré pour les usagers de la branche 5 du RER A reliant Poissy à La Défense. Dès 8 h du matin, le compte Twitter de la ligne de RER signalait que le trafic entre Poissy et Maisons-Laffitte était interrompu « par mesure de sécurité ». Mais pendant l’intervention, « le trafic était en marche prudente, c’est-à-dire ralenti », explique-t-on au Centre opérationnel départemental d’incendie et de secourts.

Pompiers et forces de l’ordre étaient dans le même temps sollicités pour intervenir dans le secteur d’Achères Grand Cormier, dans la forêt de Saint-Germain-en-Laye, suite à la découverte d’un corps à proximité des voies par un cheminot.

La victime, un homme de 68 ans, aurait été percutée par un train. Les secours n’ont pu que constater son décès. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes de la mort de cet homme. La victime, domiciliée à Colombes (Hauts-de-Seine), faisait l’objet d’une disparition inquiétante depuis le 5 avril. Son corps a été transporté à Garches (Hauts-de-Seine) pour une autopsie.

Durant l’intervention des secours, les trains en direction de Poissy ont eu pour terminus La Défense. La ligne J a aussi été impactée pour les trains en direction de Mantes-la-Jolie avec des retards annoncés de 15 à 20 minutes. A 11 h, l’ensemble du trafic reprenait sa fluidité.

Vers 19 h 30 une nouvelle intervention au niveau de la gare des Clairières à Verneuil-sur-Seine a occasionné de nouveaux retards sur la ligne J. Une femme de 30 ans, résidant à Poissy, s’est jetée sous un train. Selon les premières conclusions des enquêteurs, il s’agirait d’un suicide. Selon plusieurs témoins et le conducteur du train, la victime aurait enlevé sa robe puis aurait couru sur les voies. L’intervention s’est terminée à 22 h, le corps de la victime étant coincé sous le train.

La fille de la victime, âgée de quatre ans, était sur le quai au moment des faits. En état de choc mais indemne physiquement, elle a été transportée au centre hospitalier de Poissy pour un examen psychologique. Environ 150 passagers ont été évacués du train et acheminés par navettes à leur gare de destination. Jusqu’à la fin de l’intervention, le trafic a été totalement interrompu entre les gares de Poissy et des Mureaux.

Crédit photo : ILLUSTRATION